Bienvenue à la Pharmacie de la République
Connexion

Nos actualités santé

Les infections urinaires - douleurs et envies pressantes

La prévalence des infections urinaires est plus importante chez les femmes que chez les hommes entre 20 et 50 ans. D’origine bactérienne, elles représentent les infections les plus courantes. On les nomme également cystites et l’organe concerné est la vessie. Toutefois, sans traitement, elles peuvent se propager. Heureusement, les symptômes sont facilement reconnaissables pour rapidement prendre les mesures nécessaires. Pourquoi développe-t-on une infection urinaire ? L’urine contenue dans la vessie est stérile. Aussi, la présence de germes qui y ont fait effraction et qui s’y développent provoque son inflammation, causant des infections ou cystites. Dans 90% des cas, l’Escherichia coli est la bactérie en cause. D’autres bactéries ou autres micro-organismes peuvent être retrouvés : Proteus, Staphylocoque, Streptocoque, Klebsielle, etc..

Lire
infection
urinaire
santé
soin

Gingivite, une maladie à ne pas prendre à la légère

Une gingivite est habituellement une maladie inflammatoire bénigne de la gencive, le tissu de soutien de la dent. C’est une maladie réversible, du moins à ses débuts, qui nécessite une visite chez votre chirurgien dentiste. En effet, elle peut être le signe ou la précurseure d’une maladie plus grave, la parodontite, qui peut amener à la perte de dents. La gingivite, une maladie inflammatoire d’origine bactérienne Si au moment où vous vous brossez les dents ou usez du fil dentaire, vous constatez un saignement, c’est le signe que vous avez une gingivite, le premier signe de cette maladie. Dans certains cas, le saignement peut être spontané. À l’examen de la bouche, les gencives sont plus ou moins rouges et gonflées. Elles peuvent être douloureuses au toucher. Certaines personnes présentent une mauvaise haleine ou une sensation de goût désagréable persistante. C’est la présence de la plaque dentaire - dépôt mou et blanchâtre/jaunâtre à la surface des dents et/ou et à la jonction de la dent et de la gencive, constituée par des bactéries, de la salive et de débris alimentaires - qui est à l’origine de l’inflammation. Si la plaque n’est pas éliminée au bout de 72H, elle se durcit et devient un tartre. Ce dernier ne peut être complètement éliminé par le brossage. La présence de la plaque et/ou du tartre irrite la gencive. De plus les bactéries qui y sont présentes sont à l’origine de la gingivite ou d’une carie. À ce stade, la gingivite est encore réversible, à condition de mettre en place un traitement adéquat, mais surtout d’observer une bonne hygiène bucco-dentaire.

Lire
dents
gencive
bouche
gingivite

Microbiome intestinal, son importance pour la santé

Le microbiome intestinal ? Vous en avez entendu parler, mais avez du mal à comprendre ce que c’est. Et pourtant, tout le monde en parle, informant, voire matraquant son importance pour notre santé globale. Mais de quoi s’agit-il ? Comment maintenir un microbiome intestinal sain ? Des éléments de réponses. Microbiote et micorbiome, quelle différence ? Le microbiote, ou flore est constitué par l’ensemble des microbes qui vivent avec ou dans l’être humain. Leur présence ne provoque ni maladie ni d’infection. Ils sont dits commensaux. Il s’agit de bactéries, parasites, virus, champignons et autres micro-organismes. Chaque partie du corps humain a son propre microbiote. On parle de microbiote intestinal, respiratoire, vaginal, buccal… Le microbiome, quant à lui, désigne le génome du microbiote, l’ensemble des chromosomes et des gènes, ainsi que l’environnement du microbiote.

Lire
alimentation
microbiote
intestin

Crise de foie, mythe ou réalité ?

Crise de foie, mythe ou réalité ? Les festivités de fin d’année arrivent à grands pas et vous redoutez déjà une crise de foie, comme celle qui vous a lessivé.e l’année précédente. Inconfort, nausées, douleurs abdominales… Avouons-le, ce n’est pas terrible pour finir une année ou pour en débuter une nouvelle ! Mais ces troubles sont-ils réellement du fait de votre foie, ou est-ce une croyance populaire qui a la peau dure ? Est-ce une fatalité ? Une crise de foi, c’est quoi exactement ?

Lire
foie
douleur

L’ostéoarthrite, quand les articulations sont en feu !

L’ostéoarthrite (OA), communément nommée arthrose, est la forme la plus courante des maladies articulaires. Elle peut atteindre toutes les articulations, mais touche principalement les genoux, les vertèbres, les mains et les hanches. C’est une maladie chronique, douloureuse qui peut devenir invalidante. Nos explications. Reconnaitre l’ostéoarthrite L’ostéoarthrite résulte de plusieurs facteurs, mais principalement de l’usure des cartilages. Lorsque ces derniers sont érodés, les deux os qui forment l’articulation entrent en contact direct, expliquant les raideurs et les douleurs d’intensité et de durée variables. Cela explique également la réduction, voire la perte de mobilité des articulations. Parfois, l’articulation est le siège d’une inflammation de la membrane qui tapisse l’intérieur de l’articulation : en plus de la douleur, elle gonfle et devient rouge. Dans certains cas, il peut y avoir un épanchement qui est une accumulation de liquide dans la cavité articulaire.

Lire
douleur
articulation
ostéoarthrite

Le syndrome des jambes sans repos, vous connaissez ?

La maladie de Willis-Ekbom, que l’on connait plus sous l’appellation syndrome des jambes sans repos, est une maladie chronique qui affecte jusqu’à 10% de la population. Les personnes qui en souffrent se plaignent de sensations désagréables dans les jambes, les obligeant à les bouger pour les soulager. Comme les gènes sont surtout nocturnes, la maladie perturbe le sommeil, et c’est ainsi que ce syndrome est à juste titre classé comme un trouble du sommeil. Des explications. Comprendre le syndrome des jambes sans repos Le syndrome des jambes sans repos, ou SJSR, aussi connu sous le nom d’impatiences, est une cause de trouble du sommeil. Ses symptômes - démangeaison, fourmillements, sensation de décharge électrique plus ou moins douloureuse, picotements, ruissellement ou de brûlure – des membres inférieurs s’accompagnent d’un besoin impérieux de les bouger pour les soulager ou en partie. Ces symptômes surviennent lorsque les membres sont au repos (au lit, dans un fauteuil, au spectacle…) et/ou la nuit durant le sommeil. On le nomme alors impatiences isolées ou syndrome des jambes sans repos (SJSR).

Lire
jambes sans repos
sommeil
sjsr

Prévenir les maladies cardio-vasculaires

Je préviens le risque de maladies cardiovasculaires Les maladies cardiovasculaires regroupent plusieurs troubles qui affectent le cœur et les vaisseaux sanguins. Elles sont la première cause de mortalité dans le monde, en seconde place après les cancers en France. Les chiffres sont alarmants : 400 décès par jour en 2021. Un chiffre qui s’alourdit, car ces maladies touchent toutes les tranches d’âge : jeunes, adolescents, adultes, séniors, femmes, hommes. Heureusement, nous pouvons agir au quotidien pour les prévenir. Maladies cardiovasculaires dites-vous ? Mais c’est quoi ?

Lire
maladie
cœur
prévention

Comment mieux vivre avec un côlon irritable ?

Cela fait un moment que vous ne comprenez rien à ce qui vous arrive. Non seulement vous souffrez fréquemment de maux de ventre, sans raison apparente et votre transit intestinal n’en fait qu’à sa tête. Vous n’avez pourtant pas consommé de mets suspects ni changé votre régime alimentaire. Vous vous posez alors mille questions. Et si vous souffriez du syndrome du côlon irritable, nommé actuellement colopathie fonctionnelle ? Mais qu'est-ce qui rend mon côlon irritable ? Déjà, rassurez-vous : la colopathie fonctionnelle ou côlon irritable est une maladie, certes chronique, mais bénigne. Elle est gênante parce qu’elle peut perturber votre quotidien. C’est plus un trouble fonctionnel intestinal qu’une maladie qui va nécessiter une adaptation de l’hygiène de vie et de l’alimentation.

Lire
santé
colon
douleur

La fibromyalgie, une souffrance invisible, mais invalidante

Non ! La douleur des personnes atteintes de fibromyalgie n’est pas que dans leur tête. Cette maladie, longtemps considérée comme psychosomatique, est reconnue comme une véritable pathologie douloureuse et chronique, regroupant une centaine de symptômes. Un syndrome qui concerne 2% de la population. Lumière sur cette maladie « invisible », qui est encore mystérieuse. Invention du malade pour attirer l’attention ou souffrance réelle ? Même si les examens effectués ne mettent en évidence aucune anomalie biologique, les souffrances de la personne atteinte de fibromyalgie sont réelles : des douleurs diffuses, intenses, permanentes et chroniques, avec des poussées plus intenses. Elles s’accompagnent de fatigue inexpliquée, dès le matin, aggravée par l’effort. Des troubles du sommeil sont également présents, avec un sommeil jugé non réparateur. A cela peuvent s’ajouter d’autres symptômes associés différemment : troubles digestifs, troubles de l’articulé dentaire avec douleurs des mâchoires, anomalies urinaires, bouche sèche, jambes sans repos avec des crampes nocturnes, troubles de la concentration et de la mémoire… une liste non exhaustive, mais dans tous les cas, la triade « douleur, fatigue, troubles du sommeil » est un signe essentiel.

Lire
santé
fibromyalgie

Lombalgie ? Mieux vaut prévenir que guérir !

Une douleur dans le bas du dos vous fait souffrir le martyr au moindre mouvement ? C’est ce que l’on nomme communément lombalgie, lumbago ou encore tour de reins. C’est la douleur du dos la plus fréquente qui peut toucher toute tranche d’âge. Normal, puisque c’est la partie du dos qui est la plus sollicitée au quotidien. Heureusement, ce n’est pas une fatalité ! Pourquoi je souffre de lombalgie ? La zone lombaire soutient une grande partie du poids du corps. C’est aussi la zone qui est au centre de nombreux mouvements. Les vertèbres lombaires, au nombre de 5, sont donc très sollicitées. Mais cela est insuffisant pour expliquer la survenue d’une lombalgie. En effet, la présence d’un disque entre chaque vertèbre de l’ensemble du rachis amortit les pressions provoquées par les mouvements, une partie du poids du corps et la pesanteur. Et des muscles profonds les soutiennent et amortissent également les pressions sur les disques.

Lire
dos
lombalgie
prévention

Fatigué(e) ? Et si c’était une anémie ?

Fatiguée ? Et si c’était une anémie ? Cela fait un petit moment que vous ressentez une fatigue. Vous avez fait le plein de vitamines, même pris un congé pour vous reposé, mais rien n’y fait. La fatigue vous colle à la peau. Il vous arrive même parfois d’avoir le tournis. Et si une anémie en était la cause ? Cette affection, qui selon l’OMS, qui touche plus de 25% de la population mondiale mérite que l’on s’y intéresse un peu plus, pour mieux la comprendre et ainsi la prévenir. Qu’entend-on par anémie ?

Lire
Fatigue
Anémie

Turista ou diarrhée du voyageur, des moyens simples de prévention

La turista, ou la diarrhée du voyageur, est une gastro-entérite bénigne mais non moins handicapante. C’est une diarrhée aiguë qui, comme son nom l’indique, affecte les voyageurs en provenance de pays à haut niveau d’hygiène dans des pays où celle-ci y est inférieure. La turista affecte notamment 25 à 60% des personnes voyageant dans les pays tropicaux. En cause ? Différents germes, mais principalement des bactéries. Des gestes simples permettent cependant de prévenir cette infection pour profiter pleinement de votre voyage. Où et comment attrape-t-on la turista ? La turista est une infection contagieuse. C’est une diarrhée aiguë du voyageur causée principalement par des bactéries : E. Coli, shigelles, salmonelles, yersinias, campylobacters, etc. Ces bactéries sont transmises à l’homme de plusieurs façons : eau, glaçons ou aliments contaminés, notamment les aliments crus ou peu cuits, les fruits et légumes non pelés, mais aussi les viandes et les poissons servis tièdes. Les mouches et les mains sales véhiculent ces bactéries.

Lire
turista
diarrhée
voyages